Sentier de la Pierre du Pont du Gard

La nouvelle version du dépliant du "Sentier de la Pierre du Pont du Gard" est également disponible au format pdf en bas de page ainsi qu'à l'accueil de la mairie.

Documents joints

Sentier de la pierre

Titre Télécharger
sentier-de-la-pierre Télécharger
Ouvrir

Notre Dame du Gardon

Erigée peu après la guerre par le sculpteur Pellier, la statue de Notre Dame du Gardon se dresse sur l'arrête d'une colline d'où l'on voit à la fois Vers et Castillon. 

Elle porte une inscription en provençal de Louis Malbos et tient dans ses mains en un geste d'offrande, un vieux mas, réplique exacte de celui de la famille Lhardit.

Elle commémore le fait qui permit à Vers et à une partie de Castillon d'être sauvées de la destruction en août 1944, lorsque l'occupant allemand, se repliant devant les troupes de libération, décide de faire sauter l'énorme dépôt de munitions installé à vers, sans soucis des habitants des deux villages de Vers et de Castillon, ni du Pont du Gard.

La mise à feu eut bien lieu, mais seul un tas de bombes explosa, car un poteau providentiel se coucha sur la ligne aérienne qui commandait le détonateur principal. Etait-ce l'œuvre de la résistance, d'allemands antinazis ou d'un courageux anonyme? La sagesse populaire, suivant en cela l'abbé Roure en charge de la paroisse, s'accorda sur une hypothèse qui satisfait à l’époque tout le monde: la Vierge avait fait un miracle. 

Et le Conseil Municipal décida d'édifier une statue inaugurée par l'archevêque Jean Gibeau. Plus récemment, un vitrail apposé en l'église du village perpétue le souvenir.

damedugardon1
damedugardon2
damedugardon3
damedugardon1 damedugardon2 damedugardon3

La pierre plantée

Le chemin de la Capelle rejoignait, à travers garrigues et bois, le village de la Capelle à quelques lieues de Vers. Sur ce chemin, on pouvait encore voir "le Pas de Faraoun", profondément gravé dans la pierre. 

En effet, la légende veut que Pharaon, passant dans la contrée avec son cheval. Ce dernier fut effrayé par le débouché de quelques sangliers et se serait cabré, imprimant l’empreinte du fer d’une de ses pattes postérieures.

Si l’on suit le chemin du Roc-plan (rocher plat) par l’ancienne voie romaine, on aperçoit une croix de pierre perchée sur un rocher tourné vers la plaine : la Croix des Saintes Maries. On vous dira qu’au temps où la mer recouvrait cette plaine aujourd’hui plantée de vignes, d’oliviers et de cerisiers, la barque des Saintes Femmes vint s’y échouer. Encore un instant pour contempler le paysage cerné de collines boisées et poussons vers "roco-auto" (la Roque Haute) qui tire son nom de la barre de rochers aujourd’hui envahie par la végétation. Sur l’un de ses blocs rocheux se trouve un petit bassin carré ayant un trou d’évacuation et près duquel est gravé dans la pierre le nom du dieu "Lallov", protecteur des voyageurs. C’est la pierre du sacrifice que certains auteurs font remonter à l’Age du Renne.

Poussons plus loin encore jusqu’à la crête de la colline, à l’intersection des chemins de Flaux et de Saint Siffret où l’on ne rencontre plus guère que des chasseurs mais où les bergers menaient paître leurs troupeaux jusqu’au siècle dernier. On pouvait y voir, il y a une vingtaine d’années, la "Pierre Plantée", menhir uni, orné à son sommet d’une roue à huit rayons, symbole du soleil.

Cette pierre isolée en ce lieu désert pourrait aussi figurer le gardien de sépulture assurant la protection d’un dépôt mortuaire contre les pilleurs et les animaux, l’âme du mort devant subsister sans se disperser. Las, lors de l’installation des grands pylônes EDF, le menhir fut volé et l’on doit à l’initiative d’un carrier du village celle que l’on voit aujourd’hui avec cette inscription pour perpétuer le souvenir : "Pierre Plantée".

Le Pont du Gard

Un des sites touristiques les plus visités. 

Majestueux vestige de l'ère Romaine, le Pont du Gard est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité (UNESCO) depuis 1985. Il fut édifié entre l'an 40 et l'an 60 par les Romains pour alimenter Nîmes en eau. Le Pont est en fait une petite partie de l'aqueduc (50 km de long ), qui conduisait l'eau de la Fontaine de l'Eure prés d'Uzès, jusqu’à Nîmes.

Haut de ses 48,77m et long de ses 275m, le Pont du Gard se compose de 52 arches : 6 dans la partie inférieure, 11 à l'étage moyen et 35 à l'étage supérieur. Il fut construit en pierres calcaires prélevées dans les carrières de Vers, à quelques kilomètres de là. Implanté au milieu de la garrigue, le Pont traverse la Vallée du Gardon. Restauré et aménagé récemment, le Pont du Gard est une étape indispensable lors de votre séjour en Provence. Edifié il y a maintenant 2000 ans sous le règne de l'Empereur Claude. Le Pont du Gard est une merveille de l'antiquité. Son débit était d'environ 20 000 m3 par jour, ce qui permettait à Nîmes d'être alimenté constamment en eau. Cependant, à chaque siège de la ville, l'aqueduc était coupé. Et à partir du IVème siècle, il ne fut plus guère entretenu. Au IXème siècle, les dépôts de calcaire finirent par boucher définitivement la conduite. Une grande partie des pierres furent alors soustraites au site pour le besoin personnel des riverains. Au XVIIIème siècle, un pont routier fut édifié en aval pour permettre le passage d'une rive à l'autre. Son cadre resplendissant fut une source d'inspiration pour d'innombrables écrivains. Stendhal, mais aussi J.J.Rousseau ont été profondément marqués par la magnificence de l'ouvrage. 
Un site dédié à la promenade et à la détente. Le Pont, les gorges du Gardon, les vestiges de l'aqueduc, les belvédères...sont autant de lieux que vous découvrirez lors de votre prochaine visite. Récemment aménagé, le site recèle de nombreux trésors qui vous permettront de passer une agréable journée. Des visites guidées, mais aussi des spectacles ont été créés pour vous faire découvrir les secrets du site:

  • Sceno (toutes les 1/2 heures): Spectacle panoramique. Des Cévennes à la Camargue, une fantastique épopée des lieux, racontée dans un théâtre d'images et de sons.
  • Studio (toutes les 1/2 heures): Film en cinémascope et son Dolby. Au travers de deux personnages, découvrez toutes les histoires du Pont du Gard.
  • Ludo (toutes les 1/2 heures): Parcours de jeux et de découvertes pour les 5-12 ans.
  • Expo (durée libre): Exposition multimédias. L'Histoire de l'aqueduc en trois étapes: La civilisation romaine de la ville et de l'eau-le pourquoi de l'aqueduc, la construction de l'aqueduc et du Pont du Gard-le comment de l'aqueduc, le monument du Pont du Gard à travers des présentations de documents de collections.
 
pont-du-gard-1
pont-du-gard-2
pont-du-gard-3
pont-du-gard-4
pont-du-gard-5
pont-du-gard-1 pont-du-gard-2 pont-du-gard-3 pont-du-gard-4 pont-du-gard-5

Le cœur du village

Partons de la Tour de l'Horloge et descendons vers les ombrages de la place des Platanes et de la Grande Fontaine par la rue de la Calade

Son nom lui vient de "Calado" qui désigne un pavement fait de cailloux du Gardon ou du Rhône, coupés en deux : face arrondie encastrée dans un lit de sable, face plate sur le dessus pour faciliter la marche. C'est au XIXème siècle que les ouvriers "mosaïstes en cailloux" exécutaient ces pavements représentant des motifs polychromes et très résistants à l'usage. 

Laissons la rude montée de la rue du Four et empruntons la Maïre qui serpente entre ses murs de pierres sèches jusqu'au passage à niveau de Ronland en longeant le parc du château. La Maïre signifie « ruisseau mère » ou « source de la fontaine ». En effet, au siècle dernier, les eaux de la fontaine, grossies de quelques autres du village, y étaient canalisées pour l'arrosage de nombreux jardins potagers qui étaient la fierté des riverains.
De nos jours, la plupart ne sont plus cultivés, mais ce petit chemin frais a quelque chose de romantique, sauf les jours d'orage qui le transforment en véritable torrent.

Remontons vers le village en passant devant la Font d'Izières qui doit sans doute son nom à la déesse égyptienne Isis qui, paraît-il, aimait particulièrement ce lieu. Encore quelques enjambées pour déboucher au pied de la tour de l'Horloge édifiée sur l'une des deux anciennes portes herses de l'enceinte médiévale. Nous sommes sur la grande avenue commerçante de Vers: le Grand du Bourg, en Provençal "Lou grand-debou" du verbe "des bouca" qui signifie déboucher, sortir d'un lieu étroit c'est à dire, francisé le Grand Débouché. 
Après avoir désigné la porte principale du village puis l'avenue sur laquelle elle débouche, l'appellation est devenue Grand du Bourg.

coeurvillage1
coeurvillage2
coeurvillage3
coeurvillage4
coeurvillage5
coeurvillage6
coeurvillage1 coeurvillage2 coeurvillage3 coeurvillage4 coeurvillage5 coeurvillage6

En poursuivant votre navigation sur le site de Vers-Pont-du-Gard (mairie-vers-pont-du-gard.fr), vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement du site et de ses services.